Passion Trail

Marathon Des Sables 2020

2019-03-16 12_09_49-MARATHON DES SABLES (@marathondessables) • Photos et vidéos Instagram

Bienvenue sur cette cagnotte: https://www.leetchi.com/c/marathon-des-sables-2020
 
Pourquoi participer au Marathon Des Sables ?

Pour moi, la course est devenue un moment de quiétude, hors du temps et sollicitations extérieures, un moyen de me déconnecter du quotidien.

Cette course est un défi personnel, pour dépasser mes limites, aller au bout de moi-même et surtout vivre une aventure humaine hors du commun.

Ce sera aussi l’occasion pour moi de courir solidaire pour l’association « Imagine for Margo ».  Association qui récolte des fonds pour financer des programmes de recherches destinés à trouver des traitements innovants et plus efficaces contre les cancers des enfants. Ayant été confronté à 2 reprises à des cas de cancer chez des enfants (ma cousine et le fils d’une amie), je vais profiter du Marathon Des Sables pour faire connaitre et parler de l’association. La moitié de la somme récoltée sera reversée à l'association. L'autre moitié servira à couvrir une partie des différents frais liés à cette belle aventure (inscription,équipement, nourriture).

Le Marathon Des Sables, qu’est-ce que c’est ?

C’est une course à pied en autosuffisance alimentaire sur une distance de 250 kilomètres environ, avec obligation pour le concurrent de porter son équipement (nourriture et matériel obligatoires) ainsi que l’eau qui, elle, est fournie par l’organisation.  L'itinéraire emprunte toutes sortes de terrains : dunes, plateaux caillouteux, pistes, oueds asséchés, palmerais, petites montagnes. C’est une épreuve sportive extrêmement difficile, qui en fait une des courses les plus difficile au monde.

Le budget pour cet événement est assez conséquent :4000€ (inscription, materiel, nourriture) et c’est pour cette raison que je vous demande un petit coup de pouce. Chaque euro sera le bienvenu.

Un résumé de ma course ainsi que des photos seront disponible via Facebook, Instagram et mon blog pour tout le monde. Pour les donateurs les plus généreux, un petit souvenir vous sera rapporté et j’offrirai via un tirage au sort un maillot du MDS dédicacé par le vainqueur de la course.

 

OBJECTIF MARATHON DES SABLES 2020 - Leetchi.com

Bienvenue sur cette cagnotte !Qui suis je ? Christophe, 45 ans, père de 3 enfants (21, 16 et 6 ans), éducateur en milieu scolaire, réserviste de l'armée de terre au

https://www.leetchi.com

 

Chacun participe du montant qu'il souhaite.

Tous les paiements sont sécurisés.

Merci à tous !

 

Posté par chris-run à 21:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


UGLOW

UGLOW

En tant qu’ambassadeur de la marque depuis 3 ans, je dois promouvoir la marque. Etant honnête et franc je donne mon avis positif mais même s’il est négatif.  Si vous voulez échanger sur les produits de la marque, ou si vous avez des questions, je suis à votre écoute. Vous trouverez mes avis et mes produits dans la catégorie "Vêtements UGLOW". 

Uglow est une marque française qui développe des produits de course authentiques dans ses installations de production depuis 2011. Toute leur expertise vise à apporter un nouveau sens de confort et de praticité à leurs clients. Les tissus de haute qualité et les méthodes d'assemblage à la pointe de la technologie permettent une flexibilité et une durabilité spectaculaires.

Uglow a réussi à canaliser les percées technologiques telles que les produits STITCH-FREE utilisant le collage THERMO, le collage ULTRASONIC ainsi que les poches sans fermeture magnétique. ChaffingFREE, la légèreté et un confort accru sont les spécialités principales et constituent l’ADN d’Uglow.

Magnetize ™, débarrasse les utilisateurs des fermetures à glissière classiques en leur offrant un nouveau niveau d'agilité et d'ergonomie. Il permet des gestes plus rapides et plus sûrs pour ouvrir ou fermer les poches ou les cols lors de la course.

Tous les produits reflètent le savoir-faire et la qualité de la marque. Le style de Uglow est unique. Son design élaboré et sa technologie ont été soigneusement étudiés en répondant aux besoins et aux désirs des athlètes. Aucune autre marque sur le marché n'est comparable à ce que propose Uglow : vêtements sans couture, sans zip et surtout léger et ultra confortables.

UGLOW : FAIT PAR LES COUREURS POUR LES COUREURS

Posté par chris-run à 10:04 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

16 avril 2019

Menu jour 1 Marathon Des Sables 2020

Voila, les menus et collations pour les 7 étapes de mon Marathon Des Sables 2020 sont finis. Les 2000 calories minimum obligatoires sont présentes. Aujourd'hui je vous présente le menu du Jour 1:

menu jour 1

Posté par chris-run à 19:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

03 avril 2019

Partenaire

61272114_p

Merci à Archipel Parfum et sa gérante Pascale Muscat qui devient mon 1er partenaire pour le Marathon Des Sables 2020. Son huile essentielle de niaouli m' accompagnera dans le désert marocain.

 

Soins naturels, spécialiste du Niaouli et du Calophyllum - Archipel Parfums

Spécialiste du Niaouli et du Calophyllum, Archipel Parfums vous invite à découvrir ses cosmétiques naturels aux essences tropicales. De véritables soins authentiques.

https://www.archipelparfums.com

 

Posté par chris-run à 20:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

02 avril 2019

Barres énergétiques maison (2)

Barre abricots-noix de cajou (pour 12 barres)

- 300 g d’abricots secs

- 300 g de noix de cajou

- 110 g de noix de coco râpée

-75 g de flocons d’avoine

- 3 c. à café de sirop d’agave

- 2 c. à café d’huile de noix de coco

 - 3 c. à café de graines de chanvre

 - 1 pincée de sel

Dans un robot, réduire grossièrement les noix de cajou en poudre et réserver. Mixer les autres ingrédients dans le robot jusqu’à obtenir une purée homogène. Ajouter les noix de cajou et mélanger. Tasser le mélange dans un plat rectangulaire et recouvrir de film alimentaire. Placer le plat au congélateur pendant une nuit, puis découper les barres.

852855-barres-granola-beurre-arachides-dattes

 

Barre chocolat-noix de coco (pour 12 barres)

- 400 g de dattes dénoyautées

- 50 g d’amandes

- 30 g de noix

- 20 g de cacao en poudre 100 %

- 80 g de noix de coco râpée

Réduire finement les dattes en purée dans un robot, puis ajouter les noix et les amandes jusqu’à ce qu’elles soient broyées. Ajouter ensuite cacao et noix de coco jusqu’à obtenir un mélange homogène. Tasser le mélange dans un plat rectangulaire et recouvrir de film alimentaire. Placer le plat au congélateur pendant une nuit, puis découper les barres.

 

 Barre dattes-amandes (pour 12 barres)

- 300 g de dattes dénoyautées

- 250 g de poudre d’amande

- 100 g de sirop d’agave

- 50 g de sésame

- 50 g de patate douce

- 50 g d’amandes concassées finement

Faire cuire la patate douce 6 min au four à micro-ondes en retournant à mi-cuisson, la réduire en purée et la laisser refroidir. Couper les dattes en très petits morceaux, puis y ajouter tous les autres ingrédients. Bien malaxer. Tasser le mélange dans un plat rectangulaire et recouvrir de film alimentaire. Placer le plat au congélateur pendant une nuit, puis découper les barres.

 

Posté par chris-run à 11:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,


31 mars 2019

Les conseils de François d'Haene pour préparer votre ultra

Plongez-vous dans les conseils de François D'Haene, ultra-traileur du team Salomon et triple vainqueur de l'UTMB, qui partage son expérience de course et sa préparation avant un trail.

françois

Pour un coureur qui vise un ultra, quelles sont les distances d’entrainement ?

François d'Haene : Cela va dépendre de son expérience passée et de son niveau d’entrainement. Evidemment, il va falloir accepter de passer quelques heures en montagnes et surtout voire comment réagit son corps sur des temps de courses très longs. Personnellement pour un ultra de 20 heures environ, mes plus longues sorties sont autour de 6-7 h et parfois j’enchaîne cela sur plusieurs jours consécutifs.

Quelles sont les différentes étapes de progression (en km) pour atteindre un niveau ultra ?

François d'Haene : Le kilométrage ne veut pas dire grand-chose en montagne. Le dénivelé et la technicité du terrain peuvent faire toute la différence. Le temps passé en montagne est beaucoup plus significatif ainsi que les différentes intensités.Nous sommes tous capables de faire une longue journée de 8 heures en montagne. Au début en marchant quasiment toute la sortie, puis en courant de plus en plus, puis en essayant de trottiner tout le temps. C’est là que va être la progression pour moi.

Quelle est la distance maximale que tu parcours en entrainement pour préparer un ultra ?

François d'Haene : C’est plus en termes de temps passé en montagne que je raisonne. Peut-être 10 ou 12 heures pour ma plus longue sortie. Mais le fait d’enchaîner des sorties de ce genre est plus bénéfique que d’augmenter le temps de chacune d’elles.

Comment te prépares-tu pour la gestion de la nourriture et de la boisson ?

François d'Haene : En essayant de comprendre les signaux de mon corps. En validant certaines expériences et en conservant ce qui a marché dans les aventures antérieures. Mais cela fait plus de 12 ans que j’essaie d’améliorer la gestion de tout cela.

Est-ce qu’il y a des exercices préparant aux challenges d’ordre psychologique/mental qu’on rencontrera lors d’un ultra ?

François d'Haene : Pour moi non. J’essaie de savoir pourquoi je veux faire telle ou telle course. De bien planifier et de choisir mes objectifs en début de saison et ensuite en fonction de cela je visualise ma préparation puis, ma motivation grandit petit à petit jusqu’à la course.

Est-ce que tu divises la course en segments pour que cela paraisse moins impressionnant et moins long ?

François d'Haene : Oui je la divise en segments pour mieux la gérer mais je n’oublie jamais de l’imaginer dans sa globalité. Sinon on risque de s’enflammer un peu sur certaines portions !

En te remémorant ton premier ultra, quelle était la chose la plus difficile et comment as-tu surmonté cette difficulté ?

François d'Haene : Cela me faisait peur, évidemment, donc je suis parti lentement avec pour seul objectif, terminer la course. Ensuite il a fallu gérer des éléments que je ne connaissais pas, l’alimentation, les crampes, la fatigue, les douleurs et les frottements dus à la longueur de l’épreuve.

Comment utilises-tu tes entrainements pour préparer et tester ton matériel ?

François d'Haene : J’essaie de conserver ce qui marche et de toujours bien tester en amont les nouveautés. La confiance dans le matériel est essentielle et primordiale. Quand je prends le départ d’un ultra j’ai besoin d’avoir une entière confiance dans tout mon matériel et d’être certain de sa performance. Pour cela nous travaillons beaucoup sur le développement, les prototypes, la personnalisation et les matériaux. C’est beaucoup de travail quasiment au quotidien mais c’est aussi très enrichissant.

Quel vin faut-il boire en préparation d’un ultra ? Rouge ou blanc ?

François d'Haene : Ne faisant pas de vin blanc, je dis sans hésitation : Rouge. Mais bien sûr il est très important de passer un moment convivial en amont de la course. La veille, ou quelques jours avant, pour finaliser la phase de préparation, resserrer les liens, la motivation, recentrer son équilibre et passer en mode : OBJECTIF ! Moi j’aime bien le faire autour d’un bon verre de vin mais, l’essentiel est de prendre le temps de le faire !

 

 

Posté par chris-run à 19:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

26 mars 2019

Les gels énergétiques

Les gels énergétiques

2019-03-26 20_55_47-Cafein'gel - Gels énergétiques - OVERSTIM

Très prisés dans le monde de la course à pied ou du trail, les gels énergétiques apportent les carburants préférés des muscles, à savoir, les glucides (sucres) sous une forme concentrée donc peu volumineuse et généralement pratique, car facilement transportable.

En y regardant de plus près, on s’aperçoit que certains fabricants proposent d’incorporer non seulement des sucres simples, rapidement absorbables (sirop de glucose, dextrose…) et provoquant un effet énergétique immédiat, mais aussi des sucres semi-complexes (maltodextrines, polymères de glucose…) se comportant pratiquement en « sucres lents » d’une grande digestibilité durant l’effort. Cela permet une bonne répartition de l’énergie dans le temps : fringales et coups de pompe sont ainsi retardés.

Cependant, il est bon de rappeler que leur consommation ne doit nullement se substituer à l’eau, car non seulement, elle seule permet d’hydrater l’organisme, mais elle est également nécessaire pour faciliter l’absorption de ces sucres. C’est le cas aussi de certains sels minéraux, comme le sodium, alors que le potassium serait plutôt utile à la récupération. La vitamine B1 permet, quant à elle, une utilisation énergétique optimale par le muscle, de ce carburant. Quelques fabricants de gels l’ont un peu trop vite oublié.

Attention aux excès. Certains gels « agressent » l’estomac, provoquant quelques aigreurs et déstabilisant le tube digestif par des phénomènes d’osmose si l’on ne boit pas en conséquence. D’autres ne précisent pas les conditions optimums d’utilisation du produit, voire même, font planer un espoir quant à des résultats « super-dynamisants », aux pouvoirs énergétiques « coup de fouet » … Même si, dans la composition de certains gels, on retrouve de la caféine, des extraits végétaux (ginseng, kola…) et des vitamines en pagaille, ils ne peuvent évidemment pas, à eux seuls, remplacer les entraînements et une alimentation adaptée.

A titre très personnel, je préfère une boisson, un gel maison, une compote ou une pâte de fruit qu'un gel énergétique du commerce.  Les marques communiquent sur des allégations pour 100g de produit, hors, notre gel fait en moyenne 25g donc il faut diviser par 4 les apports inscrits sur le gel. Et quand on compare donc l’apport d’un gel à celui de 500ml d’une boisson, la différence est du simple au double, voire plus.

Il semble logique que manger 4 morceaux de sucre d’un coup avec un estomac mis à mal par l’effort provoque un mécontentement de celui-ci ! Certaines personnes ne connaissent jamais ce problème mais de nombreux sportifs en sont victimes. Une boisson ne provoque pas cet effet car elle est consommée régulièrement contrairement au gel qui est consommé en un coup.

Enfin, pensez à tester individuellement les gels, durant les séances d’entraînement, afin de sélectionner ceux qui vous conviennent le mieux.

 

Posté par chris-run à 20:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

17 mars 2019

Trail Yerres (91)

trail de 23 km à Yerres (91). Parcours bien boueux.  Résultat: 2"13"55, 75ème sur 300

 

 

55597540_10216551799240783_3080436852059013120_n

 

 

 

trail yerre

Posté par chris-run à 13:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

13 mars 2019

Muscler ses mollets

Pour être performant en course à pied, courir c’est bien, mais il faut aussi penser à renforcer les muscles qui rendront votre foulée plus efficace.  Avec cet article, on va voir comment muscler ses mollets.

Lever sur la pointe des pieds

Zones ciblées : Mollets et équilibre

Debout sur le step ou au bord d’une marche, placez-vous de façon à avoir les talons hors de la marche.

Levez-vous sur la pointe des pieds en soufflant (photo) puis redescendez, pieds à plat, en inspirant.

Temps de réalisation : 3 séries de 10 répétitions.

Point d'attention : Concentrez-vous sur un point fixe, vous aurez besoin de votre équilibre.

mollet 1

Lever de bassin sur la pointe des pieds

Zones ciblées : Mollets et fessiers

Couché sur le dos, les genoux fléchis, placez-vous sur la pointe des pieds.

Levez le bassin pour venir le placer dans l’alignement des épaules (photo).

Levez et descendez le bassin, en faisant juste des petits rebonds en serrant les fessiers. Redescendez le dos au sol puis répétez l’action 3 fois.

Variante : vous restez en position haute sur les omoplates et vous serrez plusieurs fois les genoux, comme si vous aviez un ressort entre les jambes. Vous travaillerez en plus les adducteurs.

Temps de réalisation : 3 séries de 10 répétitions.

Point d'attention : Bien aligner votre bassin avec vos épaules, ne descendez pas les fesses trop bas, faites des petits rebonds.

mollet 2

Grand plié et relevé demi-pointe

Zones ciblées : Mollets et cuisses

Placez-vous avec les pieds plus larges que le bassin, pointes de pieds vers l’extérieur.

Fléchissez les genoux en demi-squat (photo) et placez-vous sur la demi-pointe

Tendez les jambes en restant sur la demi-pointe !

 Vous pouvez aussi essayer de rester toujours sur la demi-pointe.

Temps de réalisation : 3 séries de 10 répétitions.

Point d'attention : Gardez le dos droit quand vous fléchissez les genoux.

mollet 3

Posté par chris-run à 08:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

10 mars 2019

Semi Marathon de Paris 2019

IMG_6985

Mon 4ème semi marathon de Paris et mon 2 ème sous les couleurs de la garde nationale. Cette année nouveau parcours avec un départ sur le Quai d'Austerlitz.  Un début de parcours plutôt plat, près de la Seine et ses bouquinistes, en passant par l'Hôtel de Ville, une boucle par le Bois de Vincennes et un faux plat descendant jusqu' a l'arrivée devant les marches de la Bibliothèque François Mitterrand. Résultat officiel: 1"40"51  5079ème sur 33843.

 

semi paris

 

53243771_10216454976540276_6380647833489375232_n

 

 

 

Posté par chris-run à 14:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,